Evasion | Balade bohème à New-York



Covid 19, avril 2020, New-York vit des moments sombres. Les photos et vidéos des rues désertées défilent sur les réseaux: New-York la ville qui ne dort jamais est plongée dans le coma. Confinée comme des millions d'êtres humains, je me plonge dans mes dernières photos de voyage et retrace mes itinéraires. Notre voyage à New-York date de quelques mois à peine.


Octobre 2019. On est loin de la tristesse qui accable actuellement la ville. Je retrouve New-York telle que je l'avais laissée 15 ans auparavant : un bol de good mood saupoudrée de good vibes avec la skyline en toile de fond. Difficile de ne pas avoir le coup de foudre pour la Big Apple et sa jungle urbaine.

Surexcités, on se prépare à retrouver les taxis jaunes, les gratte-ciel, Miss Liberty, la foule cosmopolite des New-Yorkais et l'ambiance électrique de la ville.


Pour mon premier voyage à New York, mon itinéraire quadrillait les incontournables de la ville. Cette fois-ci, nous voulons aborder New-York sous un angle plus intimiste et insolite.


Voici quelques spots de notre balade bohème à New-York : promenades, shopping, restaurants, bakery's... Bienvenue dans le New-York green & arty!




1- East Village, street art, rock n'roll et jardins secrets


Nous sommes partis sur les traces des artistes et des activistes. L’East Village est connu des New Yorkais sous le nom d'Alphabet City. Il est le seul quartier de New York dont les avenues se déclinent en lettres et non en chiffres. Astor Place, point initial de notre excursion, à partir de l’East Village, est au cœur d’un effervescent quartier étudiant. L’ambiance Rock n’ Roll de la rue est palpable : Charlie Parker, Led Zeppelin, Mick Jagger, Blondie, sont passés par là. Enclave alternative, ce quartier garde un grain de folie qui fait son charme.



Le Tompkins Square est le cœur battant de la créativité de l’East Village. Chaque soir s’y réunissent des artistes pour des spectacles de rue faits de mimes, de chants gospel, de musique jazz ou de performances théâtrales. Ce square est aussi la scène privilégiée du Howl Festival qui a lieu, chaque année, le premier week-end de juin.  A cette occasion, les grilles délimitant le lieu sont revêtues de toiles sur lesquelles les peintres amateurs du quartier donnent libre cours à leur créativité.




L’East Village est également la terre de prédilection des « community gardens », lopins de fleurs et de plantations chouchoutés par les habitants du quartier. Abandonnés par leurs propriétaires pendant la crise foncière de 1970, une centaine de terrains a été ainsi abandonnée et laissée en friche. La communauté d'East Village a transformé ces no man’s land en espaces verdoyants. Ces jardins sont ouverts au public le week-end. A la fois potagers, jardins japonais, ces jardins sont des parenthèses inattendues, comme seule New-York sait en offrir.


Au fil de la visite, on peut admirer à ciel ouvert les oeuvres murales d'artistes, et finir en beauté dans le jardin urbain "First Street Garden" dédié au street art et à l'architecture.

Adresse : 48 East & 1st Street New York, NY 10003


2- Les ruines de l'hôpital Renwick de Roosevelt Island


Il y a beaucoup d’immeubles abandonnés autour de New York, mais il s'agit ici d'une ruine classée au patrimoine de la ville (New York City Landmark). Voilà donc l’hôpital Renwick sur Roosevelt Island, un des endroits les plus étranges de la ville. L’hôpital s’occupait de traiter au 19ème siècle les cas de variole. New York souffrait à l’époque d’un grand nombre de malades dû à la densité de population et à la forte immigration. L’hôpital a été construit sur Roosevelt Island, une île très peu peuplée, afin de respecter le principe de quarantaine.

Bien que ce soit en projet, les lieux ne sont pas sécurisés. Mieux vaut avancer avec prudence pour éviter de vous retrouver dans un vrai hôpital de New York.




Pour y aller, vous pouvez prendre le Roosevelt Island Tram (téléphérique) à l’intersection de la 60th E Street et la 2nd avenue, passez par dessus l’East River et profitez de la vue ! Arrivés à Roosevelt Island, direction plein Sud et vous ne pourrez pas manquer l’hôpital.


3- Central Park


Nous étions à New-York en automne. Impossible de faire l'impasse sur Central Park, le poumon de la ville, où la nature se métamorphose avec une palette de couleurs spectaculaire. La promenade ravive quelques souvenirs de décors de films : Woody Allen, Marathon Man, Quand Harry rencontre Sally et tant d'autres. Chacun aura ses références...





4- The Rooftop gardens à Rockefeller center




Le Rockefeller center, on y va généralement pour monter comme tout le monde au Top of the Rock et profiter de la magnifique vue sur l’Empire State Building… Un endroit plus méconnu se trouve juste à côté, avec une vue incroyable sur la cathédrale St Patrick : le jardin perché sur les toits du Rockefeller center; une véritable oasis de tranquillité en plein milieu de l'agitation de Midtown.

Il y a 5 jardins juchés sur les toits du Rockefeller center dessinés par l’anglais Ralph Hancock entre 1933 et 1936. Certains sont visibles depuis Top of the rock.


5- La Highline


Une sublime promenade suspendue à l'ouest de Manhattan longeant le Meat packing district et Chelsea, l'équivalent new-yorkais de la Coulée verte bien connue des Parisiens.

En 1980, le dernier train circula sur les rails de cette voie ferrée aérienne dont la construction débuta en 1930. Il existe 12 escaliers et des ascenseurs qui permettent d’accéder à la High Line. Vous pouvez y pique-niquer, profiter du soleil sur d'immenses chaises longues ou bien contempler la ville depuis de nombreux promontoires. À l'heure de l'apéro, profitez de la terrasse sur le toit du Standard, des cocktails et de la vue spectaculaire.





6- Coney Island



Tout au sud de Brooklyn, ce quartier vous projette dans autre univers. En bord de mer, les salons de tatouages et les manèges de fête foraine datant des années 1920 côtoient un musée des horreurs et un stand de hot dogs devenu culte (Nathan's), tandis que les familles russes de Little Odessa se mêlent aux touristes et aux baigneurs du dimanche. On est très loin de la modernité de Manhattan; c'est une raison de plus pour y aller.


7- Promenade le long des Piers

Nous avons commencé notre marche depuis Battery Park, point de départ des excursions pour la Statue de la Liberté, pour rejoindre le Pier du ferry qui nous ramenait à notre logement situé à Jersey City. La promenade au soleil couchant est particulièrement sympa. On traverse des parcs avec diverses attractions, des petites marinas où vous pouvez vous arrêter prendre un verre. En fin de promenade on croise sur la droite le One World Trade Center. Le meilleur moment sera la traversée de l'Hudson River juste avant la tombée de la nuit, avec une vue imprenable sur la skyline. Magique!




Nos adresses shopping


  • Déco bohème chic


1- Le Monocle

Monocle est un concept store aussi implanté à Londres, Tokyo, Hong Kong, Los Angeles, qui offre le nec plus ultra du design et du bohème-chic, dans un petit espace de 18 m². Le cadre est typiquement new-yorkais, avec ses murs de briques rouges. A l’intérieur, se trouvent une collection de prêt-à-porter, et surtout des objets tendance pour vos intérieurs et le quotidien, des livres d’art et de déco.

535 Hudson St, New York, NY 10014, États-Unis




2- Nightwood

Cette adresse, l’une des plus belles boutiques déco à New York, fera le bonheur des amateurs de bohème-chic et de vintage. Tapis tissés à la main, œuvres murales confectionnées à partir de tissus vintage, ou encore meubles en bois, la déco est éthique et inspirante..

25 Bushwick Ave, Brooklyn, NY


3- Oroboro store

Cette boutique déco est le paradis des amateurs de décoration bohème-chic. A Brooklyn, Oroboro Store est un bazar chic où objets de créateurs se mêlent à l’artisanat du monde entier. L'occasion de craquer ou d'admirer pour des coussins et tapis de la marque éthique Kantara, des fauteuils colorés ou encore des attrape-rêves tissés à la main.

217 Mott St, New York, NY 10012



  • Mode bohème, vintage stores à New-York


Lorsque l'on se promène à Brooklyn ou dans les quartiers branchés de Manhattan, on voit 2 tendances émerger: les hipsters qui se baladent avec leurs sapes ultra pointues et leurs barbes soignées et les filles qui ont adopté le look bohème chic mixant pièces chinées & pièces actuelles.


Pour ceux qui aiment ces looks chics et décalés mêlant vintage et moderne, New-York et plus particulièrement Brooklyn est The place to be.





The break, Green Point

Les amateurs de vintage connaissent bien The Break. Les propriétaires ont fait de l'endroit une caverne d'Ali Baba ultra organisée avec un choix incroyable de vêtements vintage à des prix très abordables. Les new yorkais adorent mixer un style avant-garde avec des fripes de qualité. La sélection est incroyable et mérite le détour rien que pour traverser les époques et les styles : manteaux en fausse fourrure psychédéliques, robes bohèmes, blazers à fines rayures, blouses fleuries directement catapultées des années 70, la boutique regorge de pépites vintage.

41 Norman Ave, Brooklyn, NY 11222





Space Cowboys


Si comme moi vous avez un amour inconditionnel pour les boots de cowboy et les bottes bohèmes à l'allure 70s, il faut faire un tour à la boutique Space Cowboy située dans Little Italy (juste en face du restaurant Rubirosa où vous mangerez une très bonne pizza aromatisée à la vodka). Les bottes sont fabriquées pour la plupart au Texas, à la main selon des techniques traditionnelles. On y trouve des paires de boots au design simple & intemporel comme des santiags au look totalement extravagant. La qualité est irréprochable, certaines paires nécessitent plusieurs semaines de travail...le prix est en conséquence. Trop d'émotions pour moi dans cette boutique où l'accueil était en plus fort sympathique!


234 Mulberry St Nolita, New York, NY

https://spacecowboyboots.com


Bulletin, NoLiTa

Montée par un collectif de femmes, la boutique fait la promotion de centaines de marques indépendantes qui ont été fondées pour la plupart par des femmes. Future is female: vêtements, objets, design, ce concept store éthique et féministe vaut le détour et vous pourrez arborer fièrement en sortant votre t-shirt Beyoncé "I Ain’t Sorry".

27 Prince St, New York, NY 10012


Saturday Surf

Pour les hommes qui aiment travailler leur look, tendance casual chic. Le magasin, tenu par trois amis (élus en 2012 « GQ’s best new menswear designer of the year« ), propose des des lignes de vêtements et accessoires pour un look de surfer chic ainsi qu'une marque de café et un magazine lifestyle. Chaque boutique possède un bar pour pouvoir déguster les cafés tout en admirant des oeuvres d’art ou encore des planches de surfs.

31 Crosby Street NY (Soho/Nolita)




Beacon’s Closet

Sûrement une des friperies les plus connues de Williamsburgh. Dans ce vaste dépôt-vente on trouve de tout. On dit que les stars y déposent leurs vêtements. Et on y trouve effectivement beaucoup de vêtements de grande marque à prix bradés. Incontournable.

74 Guernsey st Brooklyn, NY 11222

Antoinette

Cette petite boutique de Williamsburg donne l’impression de squatter la chambre de mémé, avec de la déco vintage et des fringues très rétro. Une curiosité...

La collection propose des pièces allant des 50s aux 90s et aussi une capsule actuelle.

119 Grand St, Brooklyn, NY 11249


Restaurants & coffe shops


Cafe Reggio - Greenwich village


La balade dans le décor verdoyant de Greenwich Village à l'architecture composée de brownstones, a été l'occasion de faire un arrêt dans ce café italien qui a servi

les premiers cappuccinos des Etats-Unis! L'endroit a servi de décor à de nombreuses scènes du Parrain. Etonnament le lieu est resté authentique et est fréquenté par les Italo-américains du quartier. Le brunch est très bon, servi avec un jus d'orange mélangé au prosecco. Le matin, ça réveille !



Cafe Habana - Nolita

La carte est cubaine, la déco vintage tendance caraïbes. Le brunch pris sur place m'a immédiatement transporté à la Havane, avec le goût et les saveurs des repas pris en famille. Un très bon moment.

17 Prince St, New-York.



Luke's Lobster - East Village

Des rolls de pain brioché au homard ou au crabe extra frais, très juteux (on ne lésine pas sur le beurre!), à déguster sur le pouce. Une institution de East Village

93E - 7th street



Tacombi 55 - Nolita

Déco vintage et branchée pour ce restaurant où le tacos est roi. C'est frais, les garnitures sont très variées et le bar à jus propose une grande diversité de saveurs. Vous pouvez y gouter des boissons typiquement mexicaines.

30W - 24th Street






Diviera Drive - Brooklyn Williamsburg

Le restaurant est installé dans un ancien garage. La cuisine italienne est à l'honneur. La salle dont une partie est aménagée en co working est ultra lumineuse. La terrasse verdoyante invite à la paresse autour d'un spritz...Une vraie pause bohème.

131 Berry street Brooklyn




Billy's Bakery - Tribeca

Grands amateurs de pâtisserie américaine, notre parcours a été très influencé par la localisation des bakery's! Notre meilleure découverte est ce petit salon aux tons pastels à l'ambiance cosy chic. Gourmandises préparées sur place et cupcakes savoureux ...Bien meilleurs à notre avis que ceux de la très fameuse Magnolia's bakery devenue célèbre grâce à la série Sex and the city.

75 Franklin Street b/w Broadway & Church



Eileen's special cheesecake

Le temple du cheesecake. La boutique ne paie pas de mine mais la variété de parfums est impressionnante. Légers, pas trop sucrés, un délice.

17 Cleveland Place.


Vous avez aimé cette balade bohème à New-York? Venez faire un tour sur notre boutique en ligne à l'âme bohème et voyageuse! Découvrez notre sélection de bijoux créateur, bijoux ethniques, mode boho chic. Découvrez sur notre blog d'autres articles d'inspiration boho chic, la tendance du moment!




*****

Texte & photos : Brigitte Dekovic, fondatrice The boho society

Autres crédits photos : pixels, pinterest

#boheme #newyork #voyage #baladeanewyork #newyorkboheme #bohonewyork #newyorkgreen #articleguidenewyork #greenaddict